Dans le sillage de la sécularisation, et de l’herméneutique philosophique, la religion a perdu son efficience dans l’action politique, sociale, économique, etc. C’est dans ce contexte qu’il faut comprendre le « libre examen » prôné par le protestantisme. La voie est ouverte à l’établissement du monde moderne. C’est sur base de ce constat que nous pouvons comprendre…



Avant toute chose, nous tenons à mettre en garde les lecteurs de ne pas identifier tous les hommes ou toutes les femmes comme étant des « pervers(es) narcissiques » uniquement en se fondant sur des conjectures ou parce que certains symptômes (et non pas la majorité ou la totalité) s’appliqueraient à eux. De même, certaines « féministes extrémistes »…


Allâh dit : « Nulle contrainte en religion. La bonne voie est désormais distincte de l’erreur. Celui qui rejette les fausses divinités et croit en Allâh a saisi l’anse la plus solide, qui ne se brisera jamais.  Allâh entend tout, et Il est Omniscient » (Qur’ân 2, 256). Ce verset, révélé vers l’an 8 ou 9 de la période médinoise,…


S’interroger, c’est ce qui caractérise l’être humain depuis son existenciation. Le questionnement est la base-même de la foi, puisque l’être humain admet et reconnait sa finitude et son impuissance à être omniscient, il lève donc son regard vers le ciel, observe son environnement, affine son esprit, et développe ses capacités dans la perspective de mieux…



Claude Fouquet (1) écrivait : « Au début de la Révolution, le marquis de Condorcet, éditeur des œuvres de Voltaire, et considéré comme le chef du parti philosophique, propose à l’Assemblée un projet d’organisation de l’instruction publique. Mais la majorité des députés préfère les idées de Rousseau, qui se méfiait de ce qu’il appelait « la corruption des…


Mohammed Ibn Abdel Wahhâb (1703-1792) était né au sein d’une famille savante dans la péninsule arabique. Son père et son frère Sulayman étaient des savants hanbalites, affiliés aussi au tasawwûf, et appréciaient aussi beaucoup Ibn Taymiyya selon ce qui est rapporté. Si au début, Mohammed Ibn Abdel Wahhâb n’était pas trop polémiste, il se radicalisera…


Il se tourne vers le Divin dans toutes les situations et dans toutes ses dispositions, cherchant la meilleure solution à ses problèmes, sans justifier ou banaliser des vices, des fautes, des péchés ou des actions nuisibles. Il ne perd pas son temps dans des débats interminables pour se perdre en conjectures, humilier des gens ou…


A l’origine de nombreux malentendus et fléaux contemporains, se trouve une confusion qui fausse tous les débats. En effet, dans l’inconscient collectif des modernistes, quiconque opérant un constat visant à spécifier une différence, est soupçonné d’affirmer la supériorité « absolue » (ou l’infériorité absolue, selon le « parti » où l’on se se situe) d’une chose, ou d’une entité,…