Catégorie : Tradition, modernité et société

Les articles en rapport avec la Tradition, la modernité et la société seront publiés dans cette rubrique.

De nos jours, certains n’hésitent pas à imputer tous les maux de la terre au sunnisme, comme si le sunnisme ne pouvait être réduit qu’à ses tares contemporaines ou à certaines dérives de l’Histoire. Pourtant, une étude historique de la question permet de mettre en évidence un certain nombre d’éléments intéressants. Tout d’abord, jamais il…


Si presque plus personne ne conteste l’avancée impressionnante de l’innovation technologique et de la technique du monde moderne, qui demeure probablement inégalée dans l’histoire de l’Humanité (1), cela n’est pas le cas pour le « savoir » dans sa dimension métaphysique et spirituelle qui s’est perdue, la philosophie de bas étage et la fragmentation du savoir qui…


L’hypocrisie ambiante est souvent mêlée à la naïveté de certaines personnes quand il est question de l’apparence vestimentaire. Mais que l’on le veuille ou non, la façon dont on s’habille exprime une intention, renvoie à une fonction, et envoie des signaux aux autres, afin d’être identifié ou d’être perçu dans un but particulier. Les policiers,…


Le réformisme (1), entendu comme idéologie visant à réduire ou à rejeter la Tradition (au sens métaphysique du terme) en tant qu’élément culturel à relativiser, tend à rendre l’Islam comme n’étant plus qu’une croyance sans portée pratique, une sorte de déisme avec des affinités culturelles ou des préférences individuelles sans aucune réelle incidence. On le…


Selon nous, un gouvernement musulman doit d’abord penser intelligemment sa constitution officielle, de sorte à préserver son identité et à fournir un cadre politique « civilisationnel » à la population. De ce fait, inscrire l’Islam comme fondement de la politique, et la perspective spirituelle et civilisationnelle islamique comme orientation politique, sont essentiels. Si l’Islam est au cœur…


Depuis un peu plus d’un demi-siècle, la pensée islamique a connu un renouveau important, – après une période de profonde décadence intellectuelle depuis le 19e siècle – provenant essentiellement du Pakistan, de la Turquie, de l’Iran, de l’Indonésie et de la Malaisie, mais aussi de certains intellectuels musulmans d’Europe (René Guénon, Martin Lings, Titus Burckhardt,…


Auparavant, sous certains empires musulmans, les imams devaient se former à la théologie, au droit musulman (étudiant au moins une école juridique), à la langue arabe, à l’exégèse qurânique, à la logique, aux fondements du droit (ussul al fiqh) et devaient au moins avoir de bonnes notions en médecine, histoire, géographie, astronomie et dans les…


Pourquoi, comment il a aimé et servi le Maroc – Jean-Louis Michon (1) Que soient remerciés et récompensés ceux qui ont eu l’idée -et l’ont concrétisée- de nous réunir ici, à Marrakech, en cette saison de printemps, pour rendre hommage à Sidi Ibrahîm Titus Burckhardt (2), à ce grand homme parmi les plus humbles, à…


Dans les sociétés traditionnelles, qu’il ne s’agit pas d’idéaliser, les principes métaphysiques et l’amour des vertus (justice, équité, bienfaisance, bonté, générosité, sévérité contre les injustes, sagesse, humilité, compassion, …) fournissent un cadre social efficient et saint, tant que la société reconnait plus ou moins leurs nécessités et en constituent l’idéal civilisationnel, malgré l’existence, toujours possible,…


Comme nous l’avions déjà écrit dans de précédents articles, les débats contemporains se multiplient entre les partisans de la réforme moderniste et les partisans du fiqh traditionnel, avec leurs différentes tendances respectives. Mais d’un côté comme de l’autre, il ne semble pas y avoir de réconciliation possible, chacun campant sur ses positions, et ne voulant…