Catégorie : L’éthique islamique et le modèle prophétique

Les articles en rapport avec l’éthique islamique et la figure du Prophète Muhammad (paix sur lui) seront publiés dans cette catégorique.

Que ce soit dans les milieux islamophobes ou non-musulmans, ou même dans certains milieux musulmans de notre époque, les polémiques et les allégations de part et d’autre à ce propos sont nombreuses. Il convient donc de méditer le Qur’ân, l’exemple prophétique, la vie des Compagnons vertueux et des maîtres spirituels, ainsi que de voir ce…


   Le Jihâd offensif peut se définir comme étant l’effort sacré fourni dans un cadre politico-militaire face à d’autres forces militaires et nations politiques, tendant à étendre le domaine du dâr al-islâm ou d’empêcher une nation ennemie d’attaquer les musulmans ou les non-musulmans parmi les dhimmis, – dont leur protection est une obligation morale et…


Certains apostasient ou abandonnent certaines convictions, car, confrontés à d’incessantes propagandes, querelles diverses et questionnements, n’obtiennent pas forcément immédiatement la réponse à leurs interrogations, et plutôt que de faire preuve d’humilité, de patience, de recherches approfondies et de réflexions (et de remise en question de leurs propres doutes ou lacunes intellectuelles), décident ou finissent par…


Que l’on soit traditionnaliste, réformiste, sunnite, shiite ou autre, il ne convient pas de faire partie des gens de la discorde et du fanatisme, car ce sont là deux fléaux qui sont prohibés et condamnés par Allâh dans le Qur’ân. Allâh a dit : « (..) la fitna (la propagation de l’idolâtrie, la persécution, le désordre,…


Etant donné les polémiques récurrentes qui existent autour de ce débat, il est toujours utile de clarifier et de rappeler certaines choses. Commençons par le préjugé selon lequel la femme serait inférieure (par essence) à l’homme en raison de sa part d’héritage. Or, nulle part il n’est dit dans le Qur’ân que la femme serait…


La divergence fait partie de la Miséricorde Divine, permettant ainsi la diversité des opinions et des sensibilités[1], la liberté d’actions et d’opinions, et empêchant ainsi la tyrannie. Elle constitue ainsi une richesse, à condition qu’elle ne s’oppose ni à la piété[2], ni à la bienfaisance, ni à la justice ni au convenable, constituant 4 axes…


Avec l’avènement du monde moderne, le paradigme mécaniciste et matérialiste a privé le cosmos et le monde du vivant de leur essence qualitative et « vitaliste », éradiquant ainsi, dans la « conscience » de l’Homme « moderne », la considération éthique et spirituelle qui prévalait jusqu’à lors. L’approche littéraliste des Textes, en milieu religieux, a eu pour effet d’alimenter,…


Le penseur et homme politique Alija Izetbegovic disait : « L’homme des bois qui, il y a quinze mille ans, se complaisait à regarder des fleurs ou des profils d’animaux, et les peignait ensuite sur les parois de ses grottes, était en ce sens plus proche de l’homme authentique (plus loin de  l’animal) que de l’épicurien…


Rares sont les personnes qui arrivent à dialoguer de manière féconde et sereine, dans les questions touchant le droit musulman (fiqh) et l’éthique, – et les mêmes problèmes touchent le droit profane et la dimension éthique dans les sociétés modernes -. Certains juristes musulmans ont tellement de mal à concevoir qu’il soit possible d’avoir un…


L’absence de spiritualité engendre une hypertrophie du juridique dans une approche limitée à l’apparence extérieure, – et tombant in fine dans le rigorisme le plus abscons et grossier qui soit, et limite également les aspirations spirituelles et empêche ainsi le développement des vertus et de la perspicacité. A contrario, l’ignorance du fiqh dans ce qu’il…